Angèle Lambert min

Portrait étudiant : Angèle Lambert, en poste chez M6

Angèle Lambert min

Bonjour Angèle, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous ?

Je m’appelle Angèle, j’ai 25 ans, j’ai grandi à Paris et j’ai baigné dans une famille assez artistique. Je suis passionnée de cinéma, de théâtre, de podcasts et de musique pop, rock et funk !

Quel est votre parcours ?

Après le bac, je me suis tournée vers la production audiovisuelle un peu par hasard, j’ai effectué des stages en radio en tant qu’assistante d’antenne chez RFM, en rédaction pour un magazine chez France 3 Bretagne ; en chargée de programmation des invités pour l’émission On n’est pas couché avec Laurent Ruquier ; en distribution internationale chez TV Only et chez M6 l’année dernière au management des médias pour les chaînes Paris Première, Téva et les clips de M6 Music.

On peut donc dire que j’ai un profil assez polyvalent. Il y a énormément de métiers à découvrir dans l’audiovisuel et on n’imagine pas tout ce qu’il faut comme personnels pour produire ne serait-ce qu’une bande annonce !

Baignée depuis toute petite avec un papa animateur radio à l’époque, je crois que j’ai toujours voulu essayer dans ce domaine…

C’est donc pour cela que j’ai décidé de me lancer et de rentrer à l’EMIC afin et de découvrir un nouveau domaine :  la musique ! En plus de mon bagage audiovisuel, découvrir des métiers dans la musique qui ont un lien avec l’audiovisuel est un réel plus !

Aujourd’hui, je suis toujours chez M6 dans un domaine un peu plus artistique : la création de bande annonce pour W9, 6ter et RTL2. Je coordonne une équipe composée de monteurs, de graphistes, d’auteurs, je fais en sorte qu’ils aient bien toutes les infos, toutes les images nécessaires, je suis également présente lors des prises de voix avec les comédiens. Au final, on peut dire que je suis un peu le lien entre eux !

Qu’avez-vous particulièrement aimé à l’EMIC ?

 

À l’EMIC, même si la crise sanitaire ne nous permet pas encore de créer un lien, je trouve l’école très chouette humainement, à l’écoute, on sent que ce sont des gens passionnés qui nous enseignent, il y a un très bon esprit de groupe.

Quel est votre projet professionnel ?

 

Pour le moment, grâce à l’EMIC, je découvre des métiers dont j’ignorais l’existence. Même si le domaine de la radio m’intéresse vraiment, je suis aussi ici pour découvrir des métiers et gagner en culture générale dans le domaine des industries musicales.

Aujourd’hui je pense que nous sommes la nouvelle génération qui peut oser cumuler des métiers sans culpabilité !

Et pour être honnête, j’ai toujours pensé que je ferai pleins de métiers différents… J’ai un profil très polyvalent donc je pense que je ne peux pas vraiment m’appuyer sur une seule idée pour le moment…

Du coup, pourrez-vous me reposer la question dans quelques mois ? J’espère que j’aurai une plus grande idée 🙂