Roxane Valdisserri

Portrait Alumni : Roxane en poste chez Radioshop

Bonjour Roxane, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous ?

Je m’appelle Roxane et j’ai 22 ans. Mon père m’a transmis sa passion pour la musique en m’initiant dès le plus jeune âge au rock qui a bercé sa jeunesse. C’est donc naturellement que j’ai commencé la guitare pour imiter mes idoles d’enfance. Je suis entrée dans une classe spécialisée musique au collège pour poursuivre mes études de guitare au conservatoire. J’y ai entendu pour la première fois des styles et des sonorités que je ne connaissais pas, c’était le début d’une soif de découverte musicale qui m’a donné l’envie de faire carrière dans la musique.

Quel parcours avez-vous alors suivi ?

Après mes études au conservatoire de Bordeaux et un bac littéraire, je suis venue sur Paris pour étudier la communication. Je me suis dirigée vers un BTS avec l’envie de pratiquer au maximum via différents stages. J’y ai découvert le secteur de l’évènementiel en travaillant pour une agence spécialisée dans l’organisation de soirées étudiantes.
J’ai ensuite poursuivi avec une licence information-communication et espagnol à la Sorbonne. Puis, dans ma volonté d’intégrer l’industrie musicale, j’ai commencé en parallèle à travailler chez RTL en tant que standardiste sur leur émission de nuit.
Cette expérience m’a permis de faire les rencontres qui ont précisé mon projet professionnel et l’ont orienté vers la programmation musicale en radio.


J’ai donc ensuite intégré l’EMIC où j’ai découvert les autres métiers qui constituent l’industrie. Mais mon souhait d’orientation n’a pas changé.
J’ai alors effectué un stage chez Fun Radio puis, me suis légèrement écartée des radios FM pour entrer en alternance chez Mediameeting, groupe spécialisé dans la création de radios d’entreprises, où j’ai pu faire mes premiers pas en tant que programmatrice musicale.
Suite à cette alternance, j’ai été embauchée chez Radioshop, un acteur spécialisé dans la création de radios et playlists instore, où je suis actuellement directrice artistique.

Quel est votre projet professionnel actuellement ?

Aujourd’hui, mon métier consiste principalement à dénicher les nouveautés musicales qui vont constituer nos radios, ce qui étanche largement ma soif de découverte. Mais Radioshop intervient aussi dans la création d’identité sonore. C’est un domaine qu’il me plairait d’approfondir et qui pourrait m’épanouir d’un point de vue artistique. Je me vois donc évoluer en interne pour potentiellement y développer ces activités.

Que vous a apporté l’EMIC dans ce parcours ?

L’EMIC m’a apporté sur de nombreux points.
J’y ai appris le fonctionnement complexe de l’industrie grâce aux interventions de professionnels du secteur. Les cas pratiques que nous leur présentions m’ont permis d’intégrer rapidement ce que nous voyions en théorie et d’acquérir une méthodologie que j’applique encore dans mon travail aujourd’hui.
En ce sens, l’EMIC est réellement professionnalisante, ce qui apporte un avantage certain lors de la recherche d’emploi.
J’ai aussi énormément appris humainement. Je me sens chanceuse d’avoir pu évoluer entourée de personnes animées par la même passion et aux univers musicaux aussi variés. Ces rencontres sont précieuses pour les professionnels que nous sommes ou deviendrons et l’EMIC veille à ce que nous les conservions.