Synchronisation Musicale – Interview d’Erick Viollet Directeur Departement Synchronisation Sony Music

Vous êtes passionnés de Musique et d’Audiovisuel ?

Vous souhaitez choisir, produire, négocier les musiques présentes dans les films publicitaires, les fictions, les séries et les documentaires. L’EMIC vous forme au métier de la synchronisation musicale.

Vous pouvez vous former à ce métier en suivant le Master 2 Musique ou le Master 2 Production TV, Digital et Cinéma

Erick Viollet, Directeur du département Synchronisation chez Sony Music France répond à nos questions.

EViollet

EViollet

BONJOUR ERICK, QUEL EST VOTRE PARCOURS ?

J’ai commencé à la promotion et au marketing du label français indépendant mythique, New Rose, et j’ai travaillé avec des légendes (The Saints, The Cramps, Alex Chilton, Johnny Thunders, Gun Club, …). Quelques années après j’ai rejoint EMI Music comme chef de produit sur les labels Food/Parlophone (Blur, Radiohead, Supergrass, Tina Turner, The Beatles, Queen, The Pet Shop Boys, Pink Floyd, …). Puis, je suis entré chez Sony Musicau marketing de Columbia International (Aerosmith, Jeff Buckley, The Black Crowes, Mariah Carey, Will Smith, Bob Dylan, …).

Dans les années 2000, j’ai rejoint la première équipe du digitale chez Sony Music, c’était le début des plates-formes numérique et ce nouvel environnement prometteur était très excitant. Puis toujours chez Sony Music, au département musiques et marques / Droit à l’image en tant que directeur du business développement (qui se souvient des albums embarqués dans des téléphones portable ou des cartes mémoire chargées à bloc de musique ?).

Enfin il y a 9 ans, j’ai mis mon expérience au service de à la synchronisation, un département en immersion totale dans les labels et les autres services (juridique, digital notamment), une structure que j’ai développé et qui compte aujourd’hui 5 personnes sous ma responsabilité.

 

POUVEZ-VOUS NOUS EXPLIQUER EN QUOI CONSISTE VOTRE MÉTIER ET SURTOUT CELUI DE VOS CHEFS DE PROJETS ?

Il s’agit en premier lieu de trouver la bonne musique sur les bonnes images. Cette scène peut être celle d’un film, d’un court métrage, d’une pub, d’un jeu vidéo ou d’un défilé.
Au quotidien, cela implique d’écouter le répertoire frontline et back-catalogue en permanence pour être en mesure de le recommander sur demande de nos intermédiaires.
Nous proposons en permanence des titres aussi bien que nous répondons aux sollicitations « sur-mesure » de nos partenaires. Il arrive enfin que nous soyons amenés conseiller en music supervision nos partenaires qui le demandent.

 

SELON VOUS QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES POUR FAIRE CE MÉTIER DE CHEF DE PROJET SYNCHRONISATION MUSICALE ?

Il convient d’être avant tout un passionné de musique et d’aimer en écouter toute la journée.
Une adaptabilité aux différents métiers auxquels nous sommes confrontés est indispensable car les champs lexicaux varient selon les univers professionnels qui les expriment.
Enfin, une forte appétence  au business développement est ce qui caractérise tous les membres de la Sync Shop Team de Sony Music France.

Dans mon département, j’ai à plusieurs occasions collaboré avec des étudiants en formation MBA à l’ EMIC (dirigée par Daniel Findikian),  et je peux affirmer que chacun avec sa personnalité, tous les étudiants avaient vraiment une longueur d’avance sur  les autres candidats reçus en entretien. Le savoir-faire, le sérieux et la méthode enseignés à l’EMIC leur ont permis d’être opérationnels en très peu de temps.

Comme la formation est dispensée par des professionnels, mes stagiaires ou contrat pro avaient d’emblée acquis les codes de l’entreprise et du secteur.

J’ai l’intention de continuer d’accueillir des stagiaires issus de la nouvelle école EMIC car j’ai vérifié qu’ils sont formés une équipe de professionnels et avec la même pédagogie.