Portrait étudiant : Thiphaine de la Tocnaye

Thiphaine De Bougrenet

Bonjour Thiphaine, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Thiphaine, j’ai 24 ans et je suis originaire de Brest. Je suis passionnée par la musique depuis toujours, j’ai appris à jouer du piano très jeune et j’ai développé un intérêt de plus en plus fort pour la musique au fil des années.

La musique électronique est le genre musical dans lequel je me retrouve le plus. J’ai grandi avec un grand frère DJ et le festival Astropolis (festival phare de la ville de Brest).
Parallèlement, j’ai aussi appris à mixer et j’essaye de m’investir dans cette pratique qui réunit tous les aspects de la musique que j’affectionne le plus. Travailler dans ce domaine est donc une évidence pour moi 

Quel est votre parcours ?

Après un BAC Scientifique, j’ai fait une école de commerce: le BBA INSEEC à Bordeaux. Durant quatre années, j’ai eu la chance de pouvoir voyager et faire des stages dans plusieurs domaines : un stage de trois mois dans un incubateur de Start Up au Portugal, une année d’échange universitaire aux États-Unis et en Norvège et pour finir un stage de 6 mois à New York dans une agence d’art.
Lors de ma dernière année j’ai aussi rédigé un mémoire sur l’industrie de la musique électronique.

J’ai ensuite fait un Master 2 « Marketing & Communication » en alternance chez Music Work : une agence d’identité musicale pour les marques.

À la suite de cette année et avec toujours une envie plus grandissante de travailler dans la musique j’ai décidé de rejoindre l’EMIC afin d’obtenir un deuxième master spécialisé dans la musique ainsi qu’une année de plus en alternance. 

Aujourd’hui, je suis en alternance chez TuneCore où je m’occupe de la communication et des relations artistiques. Mes missions sont très variées, enrichissantes et me permettent de découvrir plusieurs facettes de l’industrie de la musique. 

Que vous a apporté l’EMIC ?

Ce que j’aime à l’EMIC c’est la diversité et la richesse des cours. Nous avons une vision globale de l’industrie grâce à des intervenants professionnels et ayant de l’expérience dans l’industrie. L’EMIC nous met à disposition un véritable réseau ce qui est très important dans le monde de la musique.
Le + c’est aussi être entouré de camarade ayant la même passion et travaillant tous dans l’industrie musicale.

Quel est votre projet professionnel aujourd’hui ? 

C’est compliqué aujourd’hui de définir précisément mon projet professionnel, je suis en pleine phase de découverte des différents métiers de la musique.
Pour le moment, je souhaite continuer à évoluer chez TuneCore et pourquoi pas par la suite intégrer une structure en relation avec la musique électronique.
Sur un plus long terme j’aimerais monter ma propre structure ainsi que développer un projet musical.