Portrait Etudiant : Elvina attachée presse chez Music Media Consulting

Elvina

Bonjour Elvina, pouriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Depuis petite, j’ai toujours voulu travailler dans la musique. Au-delà de ma passion pour elle, c’est la promotion du talent créatif qui m’inspire. J’ai toujours profondément aimé les relations humaines et permettre à des artistes de vivre de leur talent en le mettant en lumière, c’était un objectif de vie cohérent. Se lever chaque matin pour exercer dans ce secteur, c’est relier mon développement personnel et ma quête de sens professionnel.

Quel est votre parcours ?

Originaire de Bretagne, je viens d’une famille ouvrière où l’on n’a pas fait d’études. Au collège, je souhaitais être ingénieure du son et compte tenu de mes bons résultats, je me suis dirigée vers un Bac S, option Sciences de l’Ingénieur. Après l’obtention de mon bac, j’ai d’abord privilégié la sécurité avec des études généralistes : un DUT Technique de Commercialisation, une Licence en Sciences de Gestion puis un Master en Marketing ; sans pour autant renoncer à mes objectifs.  Durant ce premier cursus, j’ai pu découvrir les métiers de la communication en événementiel avant de rejoindre en dernière année une startup dans l’assurtech comme chargée de marketing et communication.

Après mes études, j’ai quitté Saint-Malo pour Paris avec l’intime conviction d’intégrer ce secteur qui m’attirait tant. Au même moment, l’opportunité d’intégrer une SSII comme Business Manager s’est présentée. Après plusieurs mois en CDI, j’ai choisi de m’écouter et j’ai quitté ce poste pour me concentrer sur mon objectif premier : la musique. J’ai sollicité plusieurs professionnels du secteur qui m’ont vivement recommandé l’EMIC, alors présentée comme un tremplin idéal pour intégrer l’industrie avec des bases solides. J’ai eu le plaisir de rejoindre l’école à la rentrée 2020 pour un second Master, le MBA 2ème année Management des Industries Musicales ; tout en rejoignant Music Media Consulting comme attachée de presse aux côtés de Cocto.

Que vous a apporté l’EMIC ?

L’EMIC offre la possibilité d’appréhender l’ensemble des rouages du secteur : de l’édition à la promotion, en passant par la production et la distribution tout en étant sensibilisé au juridique et à l’administration. C’est une formation qui offre une réelle vision globale des métiers de l’industrie, loin d’une image purement théorique et c’est essentiel dans le cadre du développement d’un projet professionnel. Enfin, c’est aussi et surtout un lieu de rencontres, une fabuleuse opportunité de se former sur des cas réels auprès de professionnels reconnus.

Quel est votre projet professionnel aujourd’hui ?

J’ai besoin d’avoir un emploi où le relationnel est un pilier. Je suis persuadée que nous allons pouvoir faire plusieurs métiers donc je ne me ferme pas aux opportunités qui se présenteront à moi. Si j’étais initialement attirée par des opportunités en management pour leur dimension d’accompagnement aux artistes, je m’ouvre aussi de plus en plus aux postes de chef de projets pour leur polyvalence qui je pense, correspondent davantage à ma personnalité. Plus tard, je pourrais aussi m’intéresser à la DA pour son rôle pivot.