Portrait d’Ismaël Diallo, chargé de production chez Un Plan Simple

Ismael Diallo

Bonjour Ismaël, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous ?

Je m’appelle Ismaël, j’ai 24 ans, je suis originaire de Angers où j’ai passé la plus grande partie de ma vie. Très jeune je me suis passionné pour la musique et particulièrement le hip-hop grâce à mon grand frère. J’ai très vite développé un esprit de diggeur sur les artistes, les compositeurs et labels notamment aux États-Unis. Dans un premier il s’agissait d’une passion mais avec le temps j’ai compris que je voulais évoluer dans ce secteur.

Quel est votre parcours ?

Après un bac ES, je me suis orienté vers une Licence Économie et gestion – spécialisation marketing à l’Université d’Angers. Je n’avais pas vraiment de projet précis quand je suis sorti du lycée je me suis donc orienté vers une formation assez générale.

En parallèle de ma licence j’ai fondé avec des amis un collectif de beatmakers et DJ nommé Hojo Sound qui ensuite est devenu une association. On a organisé et participé en tant que DJs à des soirées rap/trap sur Angers et Nantes. C’était ma première expérience réelle dans le milieu de la musique et aussi celle qui a vraiment influencé la suite de mon parcours.

En effet, à partir de cette période j’ai décidé de poursuivre un cursus pour pouvoir travailler dans l’industrie musicale. J’ai obtenu un master 1 en Management de l’innovation – parcours management de carrières artistiques – à l’Université Lyon 2 suivi d’un stage en tant qu’assistant label manager chez Un Plan Simple. A la fin de mon stage j’ai décidé de postuler à l’EMIC dont j’avais déjà entendu parler et j’ai eu la chance d’intégrer la promotion 2019-2020.

Vous venez d’être embauché…

Tout à fait, après une année d’alternance chez Un Plan Simple, je vais être embauché en tant que chargé de production/projets au sein du label indépendant. J’ai beaucoup appris au sein du label en ayant de plus en plus de responsabilités. Je suis content de pouvoir continuer avec cette équipe.

Quel est votre projet professionnel ?

A l’avenir j’aimerais travailler dans en tant que chef de projet ou dans la direction artistique pour un label urbain et mettre ma passion au service de mon travail.

Qu’est-ce que l’EMIC vous a apporté ?

L’EMIC m’a permis d’acquérir des connaissances larges sur l’industrie musicale et les métiers qui la compose. Il s’agit d’une industrie composée de nombreux métiers et pouvoir avoir une vision à 360° est une chance. De plus, le fait que les intervenants soient des professionnels de l’industrie permet d’avoir une vision réaliste et précise des différents métiers et enjeux. La formation en alternance est vraiment professionnalisante, ce que je cherchais en entrant à l’EMIC.