Portrait de Louis Eonnet, étudiant MBA Musique et recruté par le festival AFRICOLOR

LouisEonnet

 

Quelques mots sur vous ?

Bonjour, j’ai 25 ans, j’ai grandi en région parisienne. C’est adolescent que j’ai découvert la musique par le rock des années 60 et la variété de Brassens et Brel, très rapidement j’ai découvert l’univers de la musique électronique,  qui m’a envouté …

Quel est votre parcours ?

Après une scolarité un peu mouvementée, j’ai tenté Eco-gestion à la fac, finalement au bout de quelques semaines j’ai stoppé pour faire des petits boulots et réfléchir à ce que je voulais faire … J’ai finalement fait un bachelor en production culturelle à l’IESA où j’ai eu la chance de faire deux stages au Rex Club et un stage à Astropolis. Ce furent mes premières expériences dans la musique, ce qui m’a donné envie en parallèle de monter une chaine de podcast spécialisée dans la techno que j’ai tenu pendant 3/4 ans avec plus de 100 podcasts !
J’ai ensuite intégré le master 1 de l’EMIC et ai pu découvrir de façon beaucoup plus précise les différents métiers de l’industrie musicale, je me suis donc dirigé vers la musique enregistrée et j’ai pu faire un stage en tant qu’assistant chef de projet chez Jazz et World Village, chez PIAS. Ce stage a été hyper bénéfique pour moi, j’ai appris beaucoup de chose comme la production d’album physique mais également à faire des pitchs pour des plateformes de streaming, d’un point de vue personnel, l’équipe était géniale et j’ai fais des découvertes musicales assez dingue !
Aujourd’hui je suis chez Africolor, un festival de musique africaine, je suis coordinateur pour la Saison Africa 2020, sur laquelle nous sommes chargés de la programmation musiques électroniques pour les soirées d’ouverture de la saison.

Quel est votre projet professionnel ?

Mon objectif est de continuer à travailler dans le live et  en lien avec les musiques et le continent africain, qui est pour moi actuellement l’endroit le plus excitant musicalement !