Le Marché de la Musique en France – 2020

Le marché de la musique en France est resté positif en 2020 malgré la crise sanitaire 

Les chiffres du marché 2020 de la musique enregistrée ont été publié il y a quelques jours par le SNEP (syndicat national des éditeurs phonographiques) 

Malgré la crise sanitaire sans précédent, le marché français progresse et ceci grâce au modèle du streaming. Le marché physique, quant à lui a été durement touché. Une année complètement atypique, qui voit la croissance du streaming se poursuivre confirmant ainsi l’évolution des usages.


A noter que, dans
cette période très difficile pour le secteur du live (la production de concerts et festivals), les producteurs de musique, éditeurs et managers se sont mobilisés aux côtés des artistes et de leurs partenaires pour continuer à investir, produire, promouvoir et distribuer les artistes et les nouveaux projets.

Nos étudiants EMIC, tous en alternance depuis Septembre 2020, malgré le confinement, ont contribués à ce développement d’artistes au sein des équipes qui accueillent les étudiants EMIC.

Une progression de +4% des ventes

Avec un chiffre d’affaires de 658 M€, le marché de la musique en France affiche une progression de +4% pour l’année 2020 (vs 2019)

Une progression de 4 des ventes

4 années consécutives de progression mais le niveau du marché n’est pas encore revenu à son niveau record de 2002

4 années consécutives de progression mais le niveau du marché n’est pas encore revenu à son niveau record de 2002

source : snep

Capture d’écran 2021 03 24 à 23 05 47

Le numérique représente 72% des ventes, une inversion du modèle économique en moins de 8 ans

changement de modele économique

Le streaming représente désormais près de 70% des revenus de la musique en France et le téléchargement devient inexistant (2%)

Le streaming progresse de +20% pendant cette année 2020

 

evolution CA musique

Streaming payant : le modèle gagnant

Avec 71% d’utilisateurs du streaming en France (audio/vidéo) c’est l’abonnement payant qui constitue le socle de la croissance.

La France compte désormais 8,7 millions d’abonnés payants et 12 millions si on considère les abonnés dans le cadre d’un abonnement « famille ».

streaming payant

 

 

CDs et Vinyles, durement impactés par la fermeture des magasins

Le marché du physique continue sa baisse inexorable accélérée par la crise sanitaire, avec une décroissance de -20%

CD vinyle

Le vinyle, ce « vieux-jeune » support qui n’arrête pas de renaitre de ses cendres, quant à lui progresse.

CA physique

L’année 2020 confirme encore une fois le plébiscite du public français pour les artistes produits dans l’hexagone : les talents produits en France occupent 80% du Top 200 des meilleurs ventes d’albums.

Production francaise

A l’EMIC, très concerné par la crise sans précédent que nous traversons, nous portons une attention particulière aux performances de la filière musicale, afin d’être en phase avec les attentes et les besoins des professionnels, et pour continuer à assurer un taux d’employabilité de 95% (trois mois après le diplôme EMIC).

Le terrible coup d’arrêt du secteur du live nous concerne énormément, mais la bonne tenue du secteur de la musique enregistrée, est une bonne nouvelle pour nos étudiants @emicparis qui se destinent à tous les métiers de management dans la filière musicale.