Que retenir de l’année 2019 en France sur le marché du Jeu Vidéo ?

Comme tous les ans, le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) a publié son bilan annuel (l’Essentiel du Jeu Vidéo – Bilan du Marché français) riche en informations.

SELL rapport jeu video 2019

Voici les éléments qui ont retenu l’attention de l’équipe pédagogique de l’EMIC :

Tout d’abord le marché accuse un repli de 2.7% par rapport à 2018, mais 2019 signe la deuxième meilleure performance de l’histoire (après 2018 donc, année exceptionnelle). Cette légère décroissance provient de la caractéristique fondamentale – quoique légèrement atténuée depuis quelques années – du marché du Jeu Vidéo : c’est un marché cyclique. A l’EMIC, nous anticipons une année 2020 qui sera également en repli (tout au mieux en stagnation) car le marché, pour certains de ses segments, est en fin de cycle (débuté en 2014).

Observons la situation par segment justement :

Le segment de l’Écosystème Consoles, qui pèse toujours plus de 50% du marché total, montre une décroissance de 9% en 2019 par rapport à 2018. La fin des consoles dites « de salon » actuelles, PlayStation 4 et Xbox One, est la raison principale de cette baisse. La prochaine génération de consoles, PlayStation 5 et Xbox Series X, attendues pour novembre 2020 permettra d’entrer dans un nouveau cycle, mais il faudra être patient pour renouer avec les volumes des 3 dernières années…

ecosystemes jeu video

L’Écosystème PC Gaming est en repli de 12% en 2019. Nous analysons ce chiffre comme une conséquence d’une offre moins performante par rapport à 2018, il n’est pas ici question de cycle à proprement parler.

marche total jeu video 2019

Enfin le segment Écosystème Mobiles montre une croissance de 28%, très soutenue donc mais sans pouvoir compenser la chute des 2 autres écosystèmes cités plus haut (qui pèsent plus des ¾ du marché total en 2019)

ecosysteme mobile

Pour ce qui est du marché Software (les ventes de jeux vidéo donc), les plus vendus en 2019 sont sans surprise les licences habituelles : FIFA (EA), Call of Duty (Activision Blizzard) et Mario Kart 8 Deluxe (Nintendo) composent le podium dans cet ordre. A noter la performance exceptionnelle de Nintendo, qui place 7 jeux dans le Top 10 de l’année. Preuve s’il en était que la dernière console de Nintendo, la Switch (et sa petite sœur la Switch Lite) est un succès historique, dans les pas de son illustre ancêtre : la Wii.

ecosysteme software