Téléchargez la
brochure
Recevez le dossier
de CANDIDATURE

L’EMIC au MaMA Festival

Le MAMA, c’est le rendez-vous incontournable des professionnels de la filière musicale en France.

Comme chaque année au mois d’octobre, le MaMA Festival & Convention a ouvert ses portes à 6000 professionnels de la musique dans le 18e arrondissement de Paris. Le programme du MaMA est intense : une centaine de conférences répartis sur 3 jours et, le soir, 120 concerts répartis dans 10 salles.

Cette année, les étudiants du MBA 2e année MUSIQUE ont eu l’opportunité de participer au MaMA dans le cadre de la fin de leur cursus. En complément des conférences, le « networking » tient une place importante durant ces 3 jours, et c’est l’occasion pour les étudiants de renforcer leur réseau, facteur-clé de succès pour trouver un emploi à la sortie de l’EMIC.

Retour sur le MaMA 2018

Les thèmes importants suivants ont retenu notre attention cette année :

• Le streaming et des nouveaux enjeux de ce modèle pour le développement d’artiste, mais aussi pour le live.

• Le live, redevenu aujourd’hui une source importante de revenus pour l’industrie, était aussi un des sujets majeurs.

• La synchronisation et la possibilité de rencontrer les « music supervisors » clés de ce domaine.

• Le marketing digital, thème omniprésent lors des conférences.

• La place des femmes dans le milieu professionnel de la musique.

• Les nouvelles technologies, l’innovation et notamment une conférence sur la blockchain remarquée qui était animée par Benoit Defamie, un ancien de MBA Musique d’EMIC.

Parmi les intervenants remarqués

• Stephane Bourdoiseau, président de l’UPFI Union des producteurs phonographiques français indépendants pour un panorama des enjeux de la rentrée 2018 de la filière musicale.

• Arnaud Rebotini pour une conférence « de l’underground aux marches de Cannes »

• Luc et Charlotte Gaurichon de Caramba Spectacles pour leur vision 360° de la production indépendante.

Enfin, sur le thème de la « diplomatie culturelle au benéfice du soft power de la France », Stephane Distinguin, président Fabernovel et Cap Digital, Martin Adjari du ministère de la culture, Isabelle Giordanon présidente d’Unifrance et Jean-Noël Tronc, président de la SACEM sont intervenus.