Exportations audiovisuelles françaises 

L’année 2020 marquait les 25 ans de TV France International, institution attachée à la promotion et l’exportation des programmes audiovisuels français. Conjointement avec le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) elle présentait en septembre dernier les chiffres de l’exportation de contenus français.

 

Les chiffres

 

En 2019, le chiffre d’affaires des exportations françaises s’élève à plus de 325 millions d’euros, tous types d’exportations confondues (ventes, préventes et coproduction). L’animation représente 40 % de la valeur totale des exports, 24 % pour la fiction, 23 % pour le documentaire et 10 % pour les formats. (Profession Audiovisuel)

La France réalise sa troisième meilleure année avec +18% par rapport à l’année précédente.

1 croissance ventes

Source : TV France International – CNC

Programmes exportés

 

Les genres de programmes qui rencontrent le plus de succès à l’international sont les films d’animation et les documentaires.

 

La France, réputée pour ses studios et son savoir-faire, connaît un niveau record d’exportation de films d’animation en 2019, avec +12% de ventes soit 77 millions de chiffre d’affaires. Selon Sarah Hema , directrice de TV France International : “Cela s’explique par une grande diversité dans la production de tous types de format d’animation, du préscolaire au cartoon, avec des marques fortes reconnues à l’international” (Profession Audiovisuel)

Les États-Unis sont les premiers clients d’animation française, devant l’Allemagne et la Chine. Cette dernière achète majoritairement ces programmes pour ses plateformes de streaming comme Tencent ou iQIYI.

 

La fiction française (séries, téléfilm) est deuxième en matière d’exportation avec 46,4 millions d’euros. Cependant, elle est en recul de 6% par rapport à 2018.

 

Le documentaire français, très apprécié à l’étranger, intéresse de nombreux acheteurs très divers. Il constitue en 2019 23% des exportations, juste derrière la fiction.

 

2 exportations par genre de programme

 

Géographie des exportations

 

Le profil des acheteurs de programmes français est très divers : l’Allemagne est premier acheteur de programmes français, la Belgique en seconde position, suivie des États-Unis et de l’Italie. Grâce à l’animation, la France pénètre également largement le marché chinois. 

3 acheteurs programmes francais

Source : Source : TV France International – CNC

 

L’étude du CNC concernant les exportations de programmes français démontre que les territoires sont de plus en plus diversifiés, et que plus de 50% de la valeur des exportations se font hors Europe.

 

Le cas des plateformes

 

Les plateformes de vidéo à la demande sont devenues des actrices majeures pour l’export des programmes français.

4 La place de l’audiovisuel français dans les offres de VàDA et dans les commandes de programmes à l’international

Source : CNC – Synthèse “La place de l’audiovisuel français dans les offres de VàDA et dans les commandes de programmes à l’international” 2020

D’après la synthèse du CNC de Septembre 2020 sur “La place de l’audiovisuel français dans les offres de VàDA et dans les commandes de programmes à l’international”, les programmes audiovisuels français représentent 1,1 % de l’offre de programmes sur les plateformes VàDA dans le monde, France exclue. Elle est donc la 7e nationalité représentée, la 2e nationalité européenne. La production américaine est très nettement en tête, avec 11,7 % de l’offre mondiale (hors Etats-Unis). 

Découvrir notre formation en audiovisuel : MBA Management de la Production TV, Digital et Cinéma

 

Sources

CNC. “La place de l’audiovisuel français dans les offres de VàDA et dans les commandes de programmes à l’international.CNC, 2020, https://cutt.ly/RjwXM5h.

CNC. “L’exportation des programmes audiovisuels français en 2019.” CNC, Septembre 2020, https://cutt.ly/ajwCuIz.

Profession Audiovisuel. “Export de l’audiovisuel français.” Profession Audiovisuel, Septembre 2020, https://cutt.ly/VjwCdhB.