Entretien avec Carole Cady, directrice des Productions TV Morgane Production et intervenante à l’EMIC

 

MUSIQUES EN FETE Morgane Prodcution

MUSIQUES EN FETE, Morgane Production

Durant sa carrière Carole a travaillé sur les programmes TV suivants : Basique, l’essentiel de la Musique (émission quotidienne, sessions, et captations) ; Les Victoires de la Musique Classique (Depuis 2010) ; Les Victoires de la Musique 2015-2019,  Musiques en fête, en direct des Chorégies d’Orange (Depuis 2010), Le village préféré des Français, Laissez-vous guider, Captations au Printemps de Bourges, aux Francofolies de la Rochelle… Captations de spectacle vivant pour la Télévision, le Cinéma et la VOD.

Bonjour Carole, quel est votre parcours ?

J’ai étudié six années après le bac dans des domaines très différents. Après deux années de commerce, j’ai intégré une école de journalisme pendant 3 ans à Bordeaux.  Dans cette école, j’ai pu côtoyé des étudiants de production audiovisuelle. J’ai alors compris que c’était dans ce domaine que je souhaitais travailler.

J’ai donc fini mes études par un master 2 de management de la communication audiovisuelle à l’Université de Valenciennes. Mon stage de fin d’année s’est déroulé chez Morgane Production : une jeune société de production généraliste.

A l’époque, elle était très spécialisée dans le domaine musical (captations de concerts ; documentaires musicaux).

Après avoir été embauchée en tant qu’assistante de production à la suite de mon stage, j’ai progressé assez rapidement au poste de chargée de production, puis de directrice de production. J’occupe donc depuis septembre 2012 le poste de directrice des productions émission de flux, événementielles et captations de spectacle vivant de la société.

Qu’allez-vous enseigner à l’EMIC ?

 

Le métier que j’exerce au quotidien, la direction de production.
Un métier transversal qui réunit tous les aspects de la fabrication d’un programme. De la conception, la gestion des coûts et du financement du budget ; de la préparation des tournages, puis des étapes de post-production jusqu’à sa livraison.

Le directeur de production est un chef d’orchestre qui travaille en étroite collaboration avec le producteur du programme et ses différents intervenants techniques et artistiques. Tout cela en respectant les contraintes budgétaires, juridiques et de qualité du programme.

Nous étudierons évidemment la théorie, la méthodologie et les outils de travail. Mais aussi et surtout des cas pratiques à partir d’exemples concrets de programmes et de difficultés que j’ai pu rencontrer pendant ces dernières années.

Quels sont vos conseils aux étudiants qui veulent travailler dans cette filière ?

 

D’être curieux et enthousiaste !
C’est un domaine passionnant où l’on rencontre beaucoup de personnes talentueuses, innovantes, entreprenantes. En constante évolution, il faut sans arrêt s’adapter aux nouveaux acteurs et aux nouvelles technologies.
Mais aussi être extrêmement rigoureux et avoir le goût de l’effort.

Comme dans tous les domaines, pour réussir, il faut bien-sûr travailler, et bien travailler.