Téléchargez la
brochure
Recevez le dossier
de CANDIDATURE

3 questions à… Julien Tellouck, Animateur et Resp. Pôle Divertissement chez GAME ONE

Game One est un acteur historique de la culture Jeu Vidéo. Quels sont pour vous les événements les plus marquants de ces dernières années ?

Il arrive souvent que l’on me demande mon meilleur souvenir professionnel, j’ai l’habitude de répondre simplement « demain ». Je trouve l’industrie du jeu vidéo incroyable, elle est en perpétuel renouvellement, aussi bien en terme de créativité que d’innovations technologiques. Chaque lancement de consoles est un évènement, chaque nouvelle licence est passionnante à découvrir lorsqu’elle est bien conçue, et surtout les jeux vidéo sont souvent le moyen idéal pour découvrir une technologie avant sa possible démocratisation (DVD, Blu-ray, HD DVD, 4K, reconnaissance de mouvement, VR, AR…).

Les évènements les plus marquants de ces dernières années restent ma première Game Boy, mon premier E3, ma rencontre avec Shigeru Miyamoto, la découverte de la Wii lors de l’E3, la fin de The Last Of Us et la sortie de l’iPhone.

Twitch, Youtube, etc… Comment un professionnel des médias comme vous analyse ce phénomène ?

Selon moi, le succès de Twitch et Youtube est dû à la fois du aux contenus et aux usages. Lorsque j’étais jeune, je ne voulais pas regarder la télé comme Papa et Maman, je préférais écouter la Radio dans ma chambre, c’est exactement le même principe avec internet. Les jeunes considèrent la télévision et la radio comme des « usages de vieux », et ils se dirigent simplement vers les alternatives accessibles par le biais du smartphone, de la tablette et de l’ordinateur. Une accessibilité renforcée grâce à une gratuité totale puisqu’il n’est pas nécessaire d’ouvrir un compte pour visionner des contenus.

Une fois qu’ils sont baignés dans cet écosystème, ils s’attachent à différents influenceurs en fonction des thématiques (Musique, Cuisine, Lifestyle, Voyage, mode, beauté, humour, jeux vidéo…)A l’instar des Youtubeurs qui ont repris le concept des caméras cachées pour réaliser des vidéos « prank », les premiers Youtubeurs Gaming sont arrivés en 2009-2010 avec des Let’s Play pour séduire les fans de jeux vidéo. Ce véritable produit télévisuel a été créé par la chaine de télévision GAME ONE en 1998 avec l’émission phare : LEVEL ONE. Le concept était simple, Marcus présentait un jeu vidéo avec sa bonne humeur mais aussi son analyse en tant que passionné de jeux vidéo, cela rappelle de nombreuses vidéos sur Youtube non ?

La plateforme de Google a offert à tout le monde la possibilité d’héberger des vidéos gratuitement, Twitch a juste rajouté l’instantanéité et l’interactivité par le biais du streaming en direct. Ce qui va être le plus intéressant, c’est de voir l’évolution de cette génération. Vont-ils changer d’usage ? Que feront leurs enfants ? Que vont devenir les influenceurs de la première heure dans quelques années ? A titre personnel, je n’écoute plus la radio dans ma chambre, je regarde la télévision 😉

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant passionné qui souhaite travailler dans le secteur du Jeu Vidéo ?

Mon premier conseil est d’effectuer une veille constante du secteur jeu vidéo. Cela permet d’avoir une vision globale du marché mais surtout de constater et analyser son évolution. L’étudiant qui fera cela se démarquera forcément de ceux qui résument le jeu vidéo à Fortnite, Fifa et Call Of Duty. Il n’est pas nécessaire de jouer à tous les jeux, en revanche, il est important de connaitre les sociétés, les sagas, les innovations et les différents modèles économiques.

Enfin, il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire d’être développeur ou testeur pour travailler dans les jeux vidéo. De la conception d’un jeu vidéo à sa commercialisation, il y a plusieurs étapes qui font appel à des différents métiers (Design, Marketing, Distribution, publicité, communication…). L’étudiant doit donc analyser ses forces/faiblesses, choisir le métier qui lui correspond le mieux, puis cibler les différentes sociétés du secteur qui recrutent.

Julien Tellouck
Responsable du Pole Divertissement
GAME ONE