Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

Portrait d’un étudiant EMIC – Mathieu Georgeon

Mathieu Georgeon a terminé l’ensemble du cursus de MBA 2ème Année Management des Industries Musicales en Juin 2017, il est actuellement en poste chez GRAND MUSIQUE MANAGEMENT en tant qu’Assistant Chef de Projet et Manager. Il répond à nos questions.

 

Quel est ton parcours ?

J’ai un parcours que l’on pourrait qualifier d’atypique. Suite à mon cursus universitaire, je deviens diplômé en Philosophie et en Sociologie. J’ai effectué mes deux premières années à Lille et ma troisième à Montréal. Lors de cet échange, j’ai eu la chance de travailler dans l’événementiel musical et dans l’animation, avec pour projet l’organisation d’un festival de musique électronique (Rep Your Flag).

Après une maîtrise en philosophie à la Sorbonne, j’ai souhaité me détacher d’un parcours « recherche » et m’orienter vers un master « professionnel » en gestion de projet éditorial. En effectuant un stage en agence de communication (Ipanema), ce sont les projets musicaux, le brand content et l’événementiel qui m’ont le plus plu. J’ai alors décidé de prendre une année supplémentaire pour approfondir et me spécialiser dans le secteur musical grâce à EMIC.

 

Peux-tu nous décrire ton travail chez GRAND ?

Créé en 2013, c’est un nouveau modèle d’agence de conseil et de service à l’artiste qui s’est adapté à la mutation du marché de la musique. GRAND MUSIQUE MANAGEMENT représente des artistes tels que Etienne de Crécy, Jabberwocky, Superpoze, Lomepal, Kiddy Smile… et des ingénieurs du son (Julien Delfaud, Pierrick Devin).

Dans mon travail chez GRAND, je suis au confluent des trois pôles qui permettent d’accompagner les artistes dans la création et l’exploitation de leurs œuvres. Je m’occupe également de l’administration de la carrière des artistes. Je dois m’assurer que les différents acteurs autour de l’artiste (éditeur, distributeur, tourneur, etc.) font le nécessaire pour la réussite de sa carrière. Dans le même temps, je dois être force de proposition pour trouver les moyens de dynamiser ce succès.

 

Peux-tu nous citer 3 choses qui t’ont marqué/plu dans le cursus MBA 2ème Année Musique, que tu as suivi cette année à l’EMIC?

La pluralité des discours. Chaque enseignement est arrivé avec ses a priori et ses convictions, ce qui nous a permis d’appréhender des problèmes inhérents au secteur musical de manière complètement différente.

Les rencontres. Que ce soit lors d’événements, de cours, de visites ou au MIDEM, les échanges avec les différents acteurs de la musique d’aujourd’hui m’ont été bénéfiques et m’ont permis de grandir.

Des pros, des camarades, des artistes, toutes ces personnalités rencontrées ont marqué mon année.

La qualité des enseignements professionnalisants. La quasi-totalité des métiers de l’industrie musicale était représentée cette année, avec des professionnels qui maitrisaient leur sujet et qui ont surtout réussi à nous transmettre leur passion.

 

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants de la nouvelle promo qui rentrera en cours le 29 septembre ? 

  • Être à fond dès le début de l’année : le Droit est la pierre angulaire pour comprendre les bases de l’industrie musicale.

 

  • Être solidaire avec le groupe : c’est parfois compliqué de bosser avec d’autres personnes, mais il faut persévérer.

 

  • Être curieux en musique et ailleurs : aller aux événements lorsque vous y êtes invité, demander ou proposer des concerts, expo et autres au groupe, etc. Cette veille ponctuelle et collaborative est un gage d’enrichissement personnel et collectif.