Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

Le parcours de Laura Vazquez, chargée de communication chez F2F Music.

lvAncienne du MBA Musique, Laura Vazquez est chargée de communication chez F2F Music promoteur de concerts et chef de projet du festival WeVibes. Elle retrace pour nous son parcours, parle de son métier, et donne quelques conseils aux étudiants du MBA Musique

 

 

 

 

Bonjour Laura, quel est votre parcours ?

Je ne me suis pas tout de suite dirigée vers la production musicale. J’ai commencé par faire une année de Licence Théâtre Cinéma puis trois ans de Licence en Civilisation et Littérature Espagnole et Latino-Américaine. En parallèle de mes études je suivais des cours aux cours Simon et aux cours Florent en formation professionnelle. Mon désir de m’orienter en master de production musicale et management d’artiste est venu lorsque j’ai décidé de me faire confiance et de suivre cet instinct qui me guidait vers les métiers de la musique. Je suis donc entrée dans la formation de Daniel Findikian avec le désir profond de travailler à terme chez un producteur de spectacle. J’ai fait un premier stage chez F2F MUSIC (Producteur de spectacle : Carmen Maria Vega, Axel Bauer, Gilles Alma…)  en tant qu’assistante administrative et de communication. Puis j’ai effectué mon alternance chez Décibels Productions (Producteur de spectacle :  Johnny Hallyday, Christophe Mae, Abd Al Malik…) en tant qu’assistante promo-marketing.

Forte de mes expériences dans le spectacle, j’ai souhaité utiliser ma dernière opportunité de stage pour connaitre un peu mieux l’envers du décor d’une maison de disque, et j’ai intégré dans un dernier stage la direction artistique du label JIVE EPIC chez Sony Music. En parallèle de mes deux années de master, j’ai monté un festival collaboratif et écologique à Paris, le « WeVibes Festival ».
Aujourd’hui, je suis chargée de communication chez F2F MUSIC. Je suis aussi toujours chef de projet sur le WeVibes Festival dans lequel j’assure la communication, la production et la programmation.

 

Quel est votre métier et pouvez-vous nous le décrire ?

Je suis chargée de communication sur les tournées de Carmen Maria Vega et du groupe Doolin, artistes F2F MUSIC. Mon travail consiste à monter les plans promo-marketing autour de ces deux tournées afin de promouvoir les artistes, le show et les dates parisiennes et provinciales. Pour cela, je coordonne le travail des attachés de presse, des promoteurs locaux ainsi que les stratégies digitales et physiques de communication. Je négocie les partenariats tournée, organise les showcases promotionnels et fait le suivi des créations d’outils promotionnels. Ce poste demande une grande rigueur et une grande organisation afin de récolter au mieux les informations et faire le suivi de ce qui a été mis en place pour assurer le bon déroulement du planning promotionnel prévu pour chaque date.

Dans le cadre du WeVibes Festival, j’ai donc, un peu, plusieurs métiers… Je m’occupe de la programmation c’est-à-dire de trouver les nouveaux talents qui participeront au festival mais aussi de gérer leur venue et l’accueil sur les dates. Je suis aussi la chargée de production ce qui veut dire que je gère les budgets, les contrats et les échanges avec nos prestataires technique et billetterie. Enfin, je suis en charge de la communication globale du WeVibes Festival. Je recherche des partenariats médias, je coordonne la communication physique (affichage, mise en avant dans des lieux ciblés, impression d’outils de communication) et digitale (coordination et création de l’identité visuel en lien avec les graphistes et web-designers, création d’outils de communication : Communiqué de presse, newsletters, vidéos teaser, ITW…) Ces différentes missions me demandent avant tout une grande organisation mais aussi une capacité à être polyvalente et à adapter mon travail en toute circonstance.

 

Que pourriez conseiller à un jeune qui veut travailler dans les industries musicales ?

Les métiers de l’industrie musicale sont des métiers qui demandent d’être passionné pour d’une part en survivre car le rythme n’est pas toujours évident à tenir et d’autre part pour savoir être toujours plus créatif, curieux et inventif dans les projets que l’on mène. Selon moi, la clé est dans la passion. Si elle est grande et sincère alors le travail ne sera pas corvée, les relations professionnelles seront des échanges entre passionnés. Le réseau ensuite, on en parle beaucoup. C’est une réalité. Mais je crois qu’il va aussi de pair avec la passion. Elle rapproche les professionnels et les poussent à travailler ensemble. L’échange est primordial dans ces métiers, pour apprendre avant tout. Toujours plus. Montrer qu’on est curieux, qu’on a envie, qu’on aime ça. C’est ainsi qu’on se fait remarquer.