Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

Jeux Vidéo : des marchés américains et français décidément bien similaires

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme le souligne le Journal Des Loisirs Interactifs dans son n°319, le marché américain des jeux vidéo (aujourd’hui première « puissance » mondiale, mais pour combien de temps encore ?) présente à de nombreux égards des similitudes avec le marché français.

Le marché US 9 fois plus lourd que le marché français

Le marché US selon le cabinet Newzoo pèse environ 9 fois plus lourd que le marché français, actuellement 2ème marché européen derrière le marché anglais (de loin leader) et proche du marché allemand. Il est intéressant de noter que les joueurs américains ont adopté plus rapidement le jeu sur mobiles, qui compte en 2016 pour 29% du total alors qu’en France, seulement 21%. A l’inverse quand le segment « consoles » représente 59% du total marché en France, il ne représente plus que 51% aux USA. La transition sur le segment des mobiles semble donc plus rapide aux USA, et il y a fort à parier que cette tendance traversera l’atlantique sous peu et même dès 2017…
Autre indicateur le profil des joueurs qui, selon le cabinet NPD, propose la même moyenne d’âge (35 ans), et une répartition homme / femme quasi équivalente (56% d’hommes en France, 59% aux USA)

Des jeux identiques dans les tops français et américains

Si l’on compare les tops des ventes aux USA et en France en 2015, on retrouve 7 jeux identiques dans les tops 10 français et américains ! D’ailleurs, tous édités par des sociétés…américaines. Les joueurs français aiment-ils les mêmes jeux que les gamers américains ? il faut croire que oui.

La dématérialisation des contenus, phénomène inexorable du secteur du Divertissement et, par voie de conséquence des jeux vidéo, semble promis à un avenir radieux selon NPD. Les USA semblent avoir un an d’avance sur nous, avec une répartition des ventes physiques / dématérialisées de 33/67 en 2016 (contre 38/62 en France). Là encore, les proportions se tiennent… Il est par ailleurs intéressant de noter que les prévisions pour 2019 font état d’un ratio 85/15 en faveur du dématérialisé en France (et encore plus aux USA !). J’avoue que cette prévision me semble bien trop ambitieuse, mais il faut se méfier : le secteur de la musique disait la même chose lors de la décennie précédente…