Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

3 questions à : Luc Lacoume, Coach Professionnel et Responsable du Développement Personnel des étudiants EMIC

man-talking-about-architecture-ideas-picjumbo-comQuel est votre parcours et pourquoi avoir rejoint l’équipe pédagogique d’EMIC ?

J’ai occupé durant 15 ans des fonctions opérationnelles et managériales dans l’industrie du textile et de la mode, tout d’abord en communication media grand public, puis en tant que Responsable Grands Comptes et Directeur Commercial.

En parallèle, j’ai continué à me former : certifié coach et maître praticien en PNL (Programmation Neuro Linguistique), j’accompagne des cadres et managers dans leur évolution professionnelle, à trouver leur juste place.

J’interviens également dans des établissements d’enseignement supérieur pour animer des sessions axées sur la communication professionnelle et travailler avec les étudiants sur la définition de leur projet.

Au regard de ce parcours, rejoindre l’équipe d’EMIC fait sens pour moi : je partage la vision et les valeurs de l’école, centrées sur l’accompagnement individuel des étudiants, et sur la pédagogie qui vise à travers l’expérience (« le faire ») à structurer la connaissance (« le savoir »).

Et puis, je trouve le principe de l’écosystème stimulant : les « profs » intervenants sont des prof…essionnels et donc aussi des recruteurs, et les discussions avec ces acteurs immergés dans leurs secteurs respectifs permettent d’adapter en « réel » l’enseignement en fonction des besoins et des évolutions technologiques.

Vous êtes Responsable du développement personnel des étudiants de l’EMIC, en quoi consiste ce rôle ?

A l’insertion professionnelle des étudiants : aujourd’hui, finalement, c’est simple de former des étudiants à un métier, en sortant d’une école avec un Master, ils trouvent (plus ou moins rapidement) un poste. Mon objectif va au-delà : c’est de leur permettre de trouver le métier qui leur convient, en fonction de leurs compétences, valeurs et personnalité. Ainsi, ils sont motivés, performants et épanouis dans leur job, ce qui est bénéfique pour eux, et l’entreprise à laquelle ils appartiennent: un principe gagnant-gagnant.

Concrètement, cela passe par des ateliers de travail en groupe sur les compétences, des rencontres individuelles pour définir les axes du projet professionnel, des simulations d’entretiens de recrutement, des exercices de communication en situation professionnelle.

Quel est l’importance du « savoir-être » dans le recrutement ?

Le savoir être, compétence relationnelle, est un élément clef dans nos secteurs d’activité : l’adaptabilité, la curiosité, l’empathie sont aussi importantes que les compétences techniques dans la réalisation des missions quotidiennes en entreprise. La notion « d’ajustement  des comportements » en fonction des contextes est primordiale : et celle-ci a besoin d’être travaillée, au même titre qu’un business plan ! Car être en mesure de décoder les processus de communication inter-personnelles est un facteur de performance et les codes de fonctionnement en entreprise ne sont pas toujours clairement explicités. Dans tous les cas, un bon dosage entre humilité et assertivité permet d’assurer une intégration réussie.