Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

3 questions à : Emmanuel Martin, Délégué Général du SELL (Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs)

nb_emmanuel-martin_deleguegeneral_sellQuels sont les fonctions et objectifs du SELL ?

Le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs, créé en 1995, représente au plan national les éditeurs de jeux vidéo et de logiciels de loisirs. Il compte vingt-quatre membres qui représentent selon le panel GfK, plus de 90 % du chiffre d’affaires du secteur.

Le SELL promeut et défend les intérêts collectifs des éditeurs de programmes interactifs dans les différents domaines où ils sont engagés et sous les différents aspects professionnels, économiques ou juridiques qui les concernent, et contribue ainsi à la structuration du marché et à sa reconnaissance par tous les professionnels, les pouvoirs publics et les consommateurs.

Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’industrie des jeux vidéo ces dernières années ?

L’industrie du jeu vidéo se caractérise par une inventivité sans égal : les innovations technologiques répondent à l’imagination des créateurs.
Le jeu vidéo est aujourd’hui un véritable laboratoire des usages numériques où se créent et s’expérimentent les nouvelles façons de se divertir et de consommer.

Comment a évolué le regard de la société et plus particulièrement des pouvoirs publics au sujet des jeux vidéo en France ?

Nous sommes passés d’une ère de défiance où le jeu vidéo était prisonnier de clichés et d’idées reçues sur son supposé impact sur la jeunesse à un dialogue ouvert et dynamique avec les pouvoirs publics.
Les éditeurs ont prouvé leur sens des responsabilités et qu’ils étaient des interlocuteurs légitimes pour les pouvoirs publics. Notre industrie est désormais perçue comme un secteur dynamique et innovant, porteur d’emplois et de croissance.