Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

Croissance à deux chiffres pour le marché américain de la musique en 2016

chance-the-rapper-4-1024x682

Aux Etats-Unis, le marché de la musique en 2016 connait une incroyable croissance grâce au streaming qui compte désormais pour plus de la moitié des revenus de la musique enregistrée.

 

Le streaming représente 51% des revenus contre 22% pour le CD

Les chiffres sont officiels, ils proviennent de la RIAA Recording Industry Association of America: le marché aux Etats-Unis vient d’enregistrer une progression sans précédent (+11,4%) et atteint désormais 7,7 milliards de dollars.
Une année record pour ce marché grâce à l’ascension du streaming, qui « explose » littéralement avec +68% de progression et représente dorénavant 51% du marché. Pour l’année 2016, le streaming a rapporté aux ayants droits 3,9 milliards de dollars, dont 2,5 milliards générés par les abonnements.
Les segments de marché plus traditionnels, qui correspondent à l’ancien modèle économique, celui de la possession, sont toujours en chute. Le téléchargement dégringole de -22% et le marché du CD physique, quant à lui, chute encore de -16% et ne représente plus que 22% du marché.

 

Le marché américain indique la tendance à venir

Pour EMIC et nos étudiants qui sortiront de la formation MBA Musique, cette forte tendance à la hausse nous rend très optimistes sur la croissance des marchés de la musique pour les années à venir.

Pourquoi est-il important de regarder avec minutie le marché américain? Premièrement, c’est de loin le plus gros marché mondial et il représente à lui seul 50% des revenus mondiaux. Deuxièmement, ce marché donne le « ton », pas seulement grâce à la force des catalogues et artistes qui se vendent et s’exportent dans le monde entier mais parce qu’il annonce aussi ce qui va se passer en terme d’usage consommateurs.

L’année 2016 a été dopée par la croissance d’Apple Music, le service de streaming d’Apple lancé mi 2015 et dont l’impact se fait sentir pour la première fois sur une année entière, mais il est à noter que la croissance du marché tient aussi grâce à la forte progression de Spotify.

Reste à voir à quelle vitesse Apple pourra convertir ces clients iTunes en client Apple Music et ainsi essayer de résoudre le dilemme du passage du modèle du téléchargement au modèle de l’abonnement. Comme l’explique cet article de Music Business Worldwide, Steve Jobs ne croyait pas à l’abonnement et il avait tort.
Mais en lançant en juin 2015, un abonnement streaming “family pack” défiant toute concurrence – 15$ pour 6 comptes dans une même famille – Tim Cook s’inscrit malgré tout dans la vision de Steve Jobs du ‘foyer numérique’. Avec 500 millions de cartes de crédit en base client, Apple a toutes les armes en 2017 et 2018 pour faire de l’abonnement streaming un produit familial, un marché de masse.
Spotify, Pandora, Amazon, Google Play et autres Tidal seront aussi là pour prendre leur part du gâteau.

Le marché de la musique est dans « l’âge de l’accès »

Les Etats-Unis sont donc désormais entrés définitivement dans « l’âge de l’accès ». Avec 22,6 millions d’abonnés à un service de streaming aux Etats-Unis, il est fort à parier que ce mouvement à la hausse du streaming continuera en 2017.

 

Crédit Photo : Nolis Anderson