Téléchargez la
brochure
Renseignez le dossier
de CANDIDATURE

3 questions à … Thomas Grellier, co-fondateur EMIC Paris

La fin d’année est historiquement stratégique dans le secteur du Jeu Vidéo. Quelles sont les enjeux du dernier trimestre 2017 ?

Comme toujours, il faut analyser cette période sous l’angle du couple hardware / software. Et en 2017, elle est très prometteuse.

Du côté du hardware, une nouvelle console (la Xbox One X de Microsoft) dont les spécificités techniques sont impressionnantes et qui devrait séduire les joueurs les plus experts. Puis le phénomène Nintendo Switch, console sortie en mars et dont le rythme des ventes est largement au-dessus des prévisions. Enfin Sony et sa gamme PlayStation, leader hégémonique qui devrait encore une fois augmenter significativement sa base installée.

Au sujet du software, c’est une fin d’année très riche comme souvent, mais je retiens particulièrement le nouveau jeu Mario chez Nintendo, synthèse parfaite des joueurs réguliers et occasionnels.

 

Pensez-vous que le marché des jeux vidéo mondial, et en France particulièrement, est en phase économique dit « de maturité » ?

C’est une industrie strictement cyclique, et l’on peut considérer que c’est le cas pour le segment du jeu sur PC, le segment du Mobile et sur la gamme PlayStation. En revanche, Nintendo est en phase de croissance, tout comme la Réalité Virtuelle et Augmentée, pendant que Microsoft se positionne sur un schéma à plus long terme.

Par ailleurs, les perspectives de croissance du chiffre d’affaires du marché sont bonnes ou excellentes selon les territoires, et le secteur du Jeu Vidéo dans son ensemble devrait connaître des années record d’ici 2022.

 

Quelle(s) tendance(s) vous ont marqué cette année ?

J’en retiens 3 principales :

  • L’émergence d’un mode de jeu, nommé « Battle Royale », symbolisé par le jeu Playerunknown’s Battlegrounds notamment. Clairement un marqueur de 2017, qui va influencer les productions actuelles et à venir.
  • Mais aussi le retour triomphal de Nintendo (avec la console Switch et sa politique éditoriale très cohérente) salué par les joueurs mais aussi par les marchés financiers.
  • Enfin, la question de la place des femmes dans l’industrie du Jeu Vidéo. Un sujet enfin central, avec de nombreuses initiatives bienvenues comme Women In Games en France.