Téléchargez la
brochure
Recevoir le dossier
de CANDIDATURE

3 questions à … Aurore Briere – Directrice PPM, agence de communication d’influence

Quel est votre parcours ?

J’ai une formation en communication (DUT Info-Com Le Havre, ISCOM Paris). Je me suis spécialisée dès mes premières expériences professionnelles dans l’industrie musicale et le web, notamment au tout début du community management.

J’ai fait mes armes principalement chez l’annonceur et en label : tout d’abord chez SFR, au sein du pôle contenu musique en 2010 où on m’a laissé les rennes des réseaux sociaux de feu-SFR Live. J’animais les réseaux sociaux avec du brand content musique (concerts en direct et partenariat avec une quinzaine de festivals français) et les communautés digitales (influenceurs, blogueurs, fans).

Forte de cette expérience, j’ai décroché mon premier job chez Universal Music, au sein du label Barclay (le graal quand on veut bosser dans la musique !) en tant que Community Manager (animation des communautés des artistes et du label) et Chargée des relations blogueurs.

J’ai rapidement pris mon envol en freelance où j’ai pu diversifier les secteurs (IT, Food ou Bricolage …) et les expériences, que ce soit auprès d’entreprises, d’institutions, ou d’agences digitales. J’ai également pu approfondir mon expérience dans le milieu de l’entertainment (SFR Live, Gibson, festival Vibrations Urbaines), notamment en réalisant la stratégie social media d’EMIC et son déploiement sur les réseaux sociaux.

Forte de 7 ans d’expérience en community management, brand content et relations presse digitales, j’ai pris la direction de l’agence PPM en janvier 2017. Mon équipe et moi-même accompagnons les marques (de la start-up au grand compte) dans leur stratégie, l’orchestration et déploiement de leur communication et marketing d’influence (social media, social ads, relations médias et influenceurs, brand content …). 

Qu’allez-vous enseigner cette année à l’EMIC ?

Ma collaboration avec EMIC s’est donc prolongée et transformée au fur et à mesure de mon parcours, pour aujourd’hui intervenir au sein d’EMIC en tant que professionnelle des problématiques social media, notamment dans le milieu de l’entertainment.

J’interviendrai en complément des cours d’Emily Gonneau (stratégie de développement d’artistes sur le web et les réseaux sociaux), et des projets tutorés des élèves.

Je sensibiliserai les étudiants à la construction d’une stratégie sur les réseaux sociaux pour une marque ou une entreprise. Comment construire cette stratégie : objectifs, cibles, choix des réseaux sociaux, élaboration d’une ligne éditoriale par réseau social. Comment construire et animer une communauté ? Nous passerons en revue les différents réseaux sociaux, leurs usages et utilisateurs, les idées reçues, les erreurs à ne pas commettre.

Nous aborderons tout cela au travers d’exemples concrets et de cas clients, mais aussi en prenant pour exemple la stratégie de l’EMIC sur les réseaux sociaux.

J’interviendrai également en soutien des projets transversaux des MBA 1ère Année (organisation d’un concert, production d’un clip artiste…) pour aider les étudiants à construire leur stratégie de communication sur les réseaux sociaux, notamment via Youtube.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui se dirige dans cette voie ?

Curiosité, flexibilité et expérience voici les 3 maîtres-mots pour se lancer ! L’expérience que je me suis forgée est dûe en grande partie à ma curiosité d’apprendre, au contact de professionnels que j’ai rencontrés dans divers secteurs et dont je me suis inspirée pour avancer.

La flexibilité est également une qualité importante car Community Manager est un métier passionnant mais qui demande d’être connecté 24/24 à la fois sur le web, mais aussi au monde réel, aux consommateurs, et donc savoir toujours s’adapter aux nouveaux besoins, ses nouveaux usages. C’est un métier qui requiert également une bonne dose de créativité pour réfléchir à des dispositifs innovants.

Enfin, je leur recommanderai vivement de multiplier les expériences, en stage ou bien par eux-mêmes, pour une passion (comme la musique ou les jeux-video), monter un blog, aider le projet d’un ami … En tout cas, ne jamais se reposer sur ses lauriers, en community management, comme dans beaucoup de métiers du web, on doit toujours être en veille, en éveil et à la pointe de la dernière sortie.